FAQ
Vous avez des questions concernant le projet Coeur de Poulfanc ?
Nous souhaitons y apporter des réponses. Vos demandes seront traitées à l'occasion des réunions techniques et de celles du groupe de pilotage.
Notre réponse ne sera pas immédiate mais toutes vos interrogations seront prises en compte.


Opération d’aménagement :

 
L’aménagement se définit par l’idée d’amélioration ou de transformation de l’existant. Une opération d’aménagement a donc pour but de répondre aux objectifs de création ou de rénovation d’un espace, d’un quartier, etc. fixés par la collectivité à l’initiative de l’opération.

Dans ce cadre, une opération d’aménagement se caractérise par :
-          Son périmètre qui délimite son emprise
-          Son programme qui identifie son contenu
-          Son bilan qui informe sur la répartition financière de l’ensemble des dépenses et des recettes.
                                                                   
D’un point de vu méthodologique, une opération d’aménagement rassemble 5 étapes de montage de projet :
-          La phase amont qui rassemble les étapes d’émergence du projet (1) et de conception de l’opération (2). Pour Cœur de Poulfanc, ceci correspond aux études du dossier de création de ZAC.
-          L’élaboration du programme d’action (3), c’est-à-dire l’étude des conditions techniques et financières de réalisation de l’opération. Pour Cœur de Poulfanc, ceci correspond aux études du dossier de réalisation de ZAC.
-          La mise en œuvre de l’opération (4), c’est-à-dire l’engagement des acquisitions puis des travaux et de la commercialisation.
-          Le suivi de l’opération jusqu’à son achèvement (5)
 
Une opération d’aménagement s’inscrit dans la durée car elle se déroule toujours sur plusieurs années et modifie durablement le territoire. Pour cette raison elle est également évolutive car les l’évolutions dans le temps des contextes nationaux ou locaux, des réglementations, des techniques, etc. induisent des ajustements de l’opération tout au long de sa réalisation.
Les outils de suivi des opérations, dont le compte rendu annuel à la collectivité établi par son aménageur (note technique et financière détaillée), garantissent une vision complète et actualisée de l’opération.
 
 
Portage foncier :
 
On désigne par « portage foncier » le fait d’acquérir un terrain plus ou moins longtemps avant son aménagement ou sa construction. Le portage foncier a donc pour but d’organiser de manière anticipée la maîtrise foncière d’un espace en vue de son futur aménagement.
 
Le coût du portage foncier se décompose en deux parties : le prix du bien acquis (y compris les frais de notaire) et les frais financiers pour l’achat et le portage du bien jusqu’à sa revente lors de la réalisation de l’opération d’aménagement ayant motivée son achat.
 
Afin d’aider les communes dans leur portage foncier, des outils ont été récemment mis en œuvre. En 2009, la Région Bretagne a créé l’établissement public « Foncier de Bretagne ». La Communauté d’Agglomération du Pays de Vannes réalise aussi du portage foncier sur court à moyen termes (2 à 5 ans).L’aide de ces organismes permet aux collectivités de bénéficier d’un appui technique et de conditions financières optimisées.
 
Lorsque le portage foncier est réalisé pour la réalisation future d’une opération d’aménagement, la participation financière de la commune pour le portage foncier est déterminée lors de l’élaboration du bilan financier de cette opération (équilibre dépenses / recettes).



Quand seront aménagés la place et les espaces publics bordant l'école Guyomard ?

La place et les espaces publics en bordure de l'école sont partie de la première tranche de l'opération. Les travaux de viabilisation de cette première tranche seront réalisés en 2013.
La perception de ces espaces sera donc possible dès ce moment mais leur aménagement définitif (revêtements de sol, plantations mobiliers) ne sera effectué qu'après la construction des immeubles de la tranche 1, c'est-à-dire en 2015.

La circulation sera-t-elle perturbée sur la route de Nantes tout au long de la réalisation de l'opération ?

L'aménagement des 3 premières tranches de l'opération aura très peu d'influence sur la route de Nantes et ses circulations. Des accès permettant de desservir les nouveaux logements et les commerces construits dans ces tranches seront créés mais leur mise en oeuvre sera sécurisée et intégrée au fonctionnement quotidien de la route de Nantes.
La 4ème et dernière tranche de l'opération, prévue en 2018, réaménagera fortement le tronçon de la route de Nantes inclus dans la ZAC. Seule cette période de travaux pourra perturber momentanément les circulations. Toutefois, l'organisation de ces travaux sera gérée afin de limiter au maximum tous désagréments. De plus, le plan d'aménagement et l'organisation de ces travaux serton soumis à l'accord du Conseil Général du Morbihan.

Combien de logements seront construits par an ?

Au total le réaménagement de Coeur de Poulfanc permettra la création d'environ 450 logements collectifs. Environ 220 logements sont prévus sur la première opération qui s'engage pour les 8 années à venir.
Ces 220 logements se répartissent sur les 3 premières tranches de l'opération, la 4ème accueillant uniquement des commerces / services et un équipement public.
Ainsi, environ 40 logements par an devraient être construits entre 2013 et 2018.







Poser une question - Coeur de Poulfanc