Revue de presse -
Le Télégramme - 28/01/2013

Un coeur pour le Poulfanc



Coeur de Poulfanc sera présenté mercredi en réunion publique par la municipalité de Séné. Le projet veut lancer la métamorphose de ce quartier en créant des logements, des commerces, des cheminements doux et en pacifiant le trafic.

Déconstruire, dépolluer. Avant de construire, il faut raser l'existant. À ce jour, les 15% de foncier portés par la commune(lire par ailleurs) sont déconstruits, soit 1,3ha. Il faudra aussi entreprendre un travail de dépollution car il y avait sur le secteur des garages, des entrepôts et desindustries avec des citernes enterrées. Autour de l'école Guyomard. «Nous allons construire Coeur de Poulfanc autour de l'école. Elle sera le poumon du quartier». Juste à côté sera créée une grande place avec commerces et services. Il s'agit avant tout de densifier la ville et de ramener les commerces et services près des habitants. Pacifier la route de Nantes. «Il faut faciliter la traversée de la route de Nantes en pacifiant la circulation (20.000véhiculesparjour)». Le projet consiste à découpler la route de Nantes en deux flux: un flux bus-vélo qui longera le bas de la grande place et un flux voiture qui passera au sud du nouveau quartier. Luc Foucault veut rassurer les actuels riverains: l'axe voiture sera paysagé et doté d'une allée piéton-vélo. Entre les deux flux prendront place la future maison de quartier, des commerces et services. Il y aura un giratoire à l'entrée de Coeur de Poulfanc et un autre à la sortie. Entre les deux ronds-points, la vitesse sera limitée à 30km/h. 250 logements. La Zac prévoit la création de 250 logements, du collectif et petit collectif type R+3 et 4. Les logements les plus hauts seront au bord de la route de Nantes et lesplus bas en allant vers le nord du nouveau quartieraux abords des actuels lotissements pavillonnaires. Ces 250 logements représentent 800habitants supplémentaires d'ici 2020. 30% seront à caractère social, soit 70 à 80 logements sociaux. Préconisations architecturales. Promoteurs et architectes devront respecter des préconisations architecturales très strictes en matière de formes urbaines, couleurs et matériaux. Le tout devra avoir un caractère original et assez «développement durable» (recours aux énergies renouvelables). Leconseil municipal va d'ailleurs demander le 4mars aux services de l'État d'inscrire Coeur de Poulfanc dans un projet d'éco-quartier Les parkings. 800 places de stationnement sont prévues dont 80% en sous-sol (pour les logements). Le stationnement en surface sera destiné aux commerces. 3.000m² de commerces. Sur le secteur de la Zac sont prévus 2.500 à 3.000m² de commerces de proximité. «Coeur de Poulfanc sera aussi le coeur des proches quartiers de Vannes que sont Beaupré-Lalande et Tohannic», dit le maire de Séné. Jardin pédagogique. Le budget consacré aux aménagements publics est de 14M€ rien que pour la Zac. L'aménagement public et paysager représente 62% de la surface. Sont prévus un mail piétonnier dans un écrin de verdure, des cheminements piétons et cyclistes, des jeux pour enfants et un jardin pédagogique avec des cultures maraîchères qui pourrait être entretenu par une association. Le calendrier. Trois bâtiments, (aux 40 et 51 routes de Nantes) doivent être démolis en mars-avril. Le lancement des travaux est prévu cet été avec les voiries et réseaux. Les premiers bâtiments devraient sortir de terre dans un an. Réunion mercredi. La municipalité va réunir les habitants du quartier mercredi 30janvier à 20h30 à la cantine de l'école Guyomard. «Pour lancer le projet, il faut modifier le Plan local d'urbanisme sur le zonage de la Zac, dit le maire. Cette réunion précédera le lancement de l'enquête publique».